iRobot Braava mop robots : Détails et fonctionnalités

La gamme de robots Braava comprend 3 modèles : le Braava Jet 240, le Braava 380 (et sa variante, le 380t) et le Braava 390t. Ils sont assez similaires et fonctionnent avec des vadrouilles (vadrouilles microfibres lavables ou jetables). Ils sont conçus pour polir le sol, recueillir les fines particules de poussière et les petits débris solides. Grâce à la fonction vadrouille humide, ils sont capables d’éliminer les petites taches de surface et les déversements de liquides qui ne sont pas trop encastrés. (Si vous avez besoin d’un nettoyage humide plus approfondi, avec brossage, vous feriez mieux d’aller directement à l’article sur le Scooba 450 Floor Cleaning Robot.

Voyons ce que ces robots mop ont en commun !

Braava 380, 308t et 390t

Ces modèles sont équipés d’un système de navigation NorthStar®, basé sur la cartographie des pièces d’habitation à l’aide d’un système similaire à celui utilisé par les navigateurs GPS. Les robots sont accompagnés d’une petite boîte, appelée balise NorthStar®, que nous devons placer quelque part dans notre maison (il peut s’agir d’un endroit surélevé, voire d’un coin). Cette balise sert de point de référence pour les Brava, ce qui leur permet de calculer leur position par rapport à cette balise et de tracer ainsi une carte mentale de notre maison.

De plus, les deux robots mop sont conçus pour tous les types de surfaces dures (linoléum, parquet, vinyle, stratifié…) et sont livrés avec deux vadrouilles, l’une conçue pour la fonction de balayage à sec et l’autre plus épaisse pour la fonction de récurage. Les deux sont lavables, bien que nous ayons aussi la possibilité d’utiliser des lingettes jetables.

Aucun des deux modèles n’est programmable, ce qui signifie que nous devrons commencer à nettoyer manuellement. Mais quand ils ont fini, ils reviennent seuls au point de départ. Ils ont deux programmes : le mode nettoyage à sec et le mode nettoyage humide. Le premier d’entre eux est destiné à imiter le balayage traditionnel avec un balai, tandis que le second est optimisé pour obtenir un effet de frottage, en exécutant un mouvement de va-et-vient.

Voir aussi : ce tableau comparatif des meilleurs aspirateurs robots : http://aspirotop.fr/quels-sont-les-aspirateurs-robots-aux-meilleurs-rapports-qualite-prix-en-2018-comment-les-choisir/

robot nettoyeur de sol

Quant aux capteurs, les deux robots disposent d’un capteur d’obstacle qui leur permet de détecter les meubles et autres objets, afin de ne pas entrer en collision avec eux et de les entourer soigneusement. De plus, comme iRobot nous a habitués, ils ont aussi des capteurs de niveau pour prévenir les chutes et autres accidents possibles. La nouveauté pour ces types de robots est un capteur de transition de matériau, qui leur permet de détecter les tapis et les moquettes afin qu’ils ne s’y trouvent pas.

Les différences entre les deux modèles

Les différences entre les deux modèles sont rares et éloignées l’une de l’autre. On peut voir le Braava 380 comme un petit frère, et le 390t comme un frère May, avec plus d’autonomie, capable de nettoyer plus de surface et avec un réservoir d’eau, pour garder la vadrouille humide.

Le choix de l’un ou l’autre modèle est principalement une question d’autonomie et de surface à nettoyer. Dans le cas des grandes maisons, le meilleur choix est sans aucun doute le Braava 390t, surtout si l’on considère que le réservoir d’eau qu’il incorpore est un plus qui lui permet de gagner en autonomie et nous permet de ne pas avoir à être aussi attentif à la vadrouille du robot.

 

Articles récents

admin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *