Les différents systèmes d’écoulement des eaux pluviales

Déflecteurs de pluie

L’eau qui jaillit à torrent des descentes et se répand sur le sol peut s’infiltrer le long du mur de fondation jusque dans le sous-sol. Pour y faire obstacle, placez, au pied des descentes, des déflecteurs qui recevront cette eau. Ils empêcheront l’érosion du sol sous la descente et éloigneront l’eau des fondations.

Il existe d’autres moyens plus efficaces que la pose des déflecteurs: le manchon de tissu perforé qu’on attache au bec de la descente est l’un de ceux-là. Grâce à ce manchon, l’eau s’écoule doucement plutôt qu’en cascade. L’un de ces manchons porte un ressort qui l’enroule entre les averses; le poids de l’eau le déroule.

Puits secs

Une autre façon de faciliter l’écoulement des eaux du toit sans rien endommager, c’est de relier les descentes à un égout ou puits sec. Pour faire ce puits, on installe des tuyaux ou tuiles d’égouttement à environ 1′ sous terre près de la descente et on leur donne une pente d’environ ½ » au pied, de la maison à l’égout.

Un puits sec est un vaste espace souterrain rempli de pierres et recouvert d’un madrier ou d’une dalle de béton qui retient la terre. On fabrique un puits sec en retirant les deux extrémités d’un baril de 45 gallons, en pratiquant une ouverture sur un côté pour recevoir le tuyau de vidange et en perçant au hasard une vingtaine de trous dans le métal pour l’écoulement de l’eau. Enfouissez le baril dans le sol à environ 18″ et remplissez-le de pierres ou de cailloux. Recouvrez-le d’un madrier pour que la terre ne vienne pas remplir les espaces libres entre les pierres.

On peut aussi fabriquer un puits sec avec des blocs de béton couchés sur le côté et séparés les uns des autres par quelques pouces pour former un carré creux au centre. Le minimum du carré est de 3′; le carré idéal aura de 3′ x 6′ à 3′ x 8′.

Tous les puits secs devraient être placés à au moins 10′ des murs de fondation.

La formation de la glace

En hiver, les infiltrations d’eau proviennent souvent des bancs de glace qui se forment sur le toit quand il neige à une température près du point de congélation. Ces infiltrations temporaires n’indiquent nullement que le toit est endommagé: la chaleur de la maison fait simplement fondre la neige; l’eau coule dans les gouttières et débords du toit où elle regèle et produit une retenue. Refoulée sous les bardeaux, elle s’infiltre sous l’isolant et dans le plafond.

De larges débords, de larges solins étanches, audessus des gouttières, apportent une solution. Ajoutez plusieurs épaisseurs de papier à toiture sous les bardeaux du débord. Ou, encore, enlevez plusieurs rangées de bardeaux du débord et posez un revêtement en métal galvanisé de 4′ qui chevauche les bardeaux.

Des protecteurs contre la neige, placés sur les avant-toits, empêcheront celle-ci de glisser, mais ils peuvent causer des formations de glace et ne sont pas à conseiller, sauf dans les régions plus chaudes.

 

 

 

 

Articles récents

admin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *